Après avoir lu Romains 1:18-32 dans le contexte du second chapître nous essayons de réponse à la question : « l’injuste peut-il juger l’injuste ? »