Texte : Jacques 4:1-11

Si J. Edwards a eu du succès dans sa prise de résolutions, c’est qu’il ne s’est pas trompé lui même. Il avait prit conscience de sa misère, commune aux êtres humains. Dans leur liberté ils sont aussi régulièrement sujet aux conflits dans leurs désirs.

Qu’est-ce qui fait que l’on ne peut pas tenir ses résolutions ? Selon Jacques, c’est cette tendance à être superficiel lorsqu’il s’agit de mettre en place ce qui est nécessaire au changement. C’est ne pas se rendre compte de la nature conflictuelle de nos désirs. Comment faire mieux ?