Texte : 1 Corinthiens 15:35-58 ; Romains 8:12-25 ; Apocalypse 21-22

La destinée finale des Chrétiens n’est pas le paradis, bien que nous soyons réconfortés que dans la mort nous ne cessons pas d’exister mais que nous pouvons attendre dans la présence du Seigneur. Mais attendre quoi ? Le nouveau ciel et la nouvelle terre. Réalité dans laquelle le Royaume, qui a été inauguré par l’incarnation Jésus, mais caché (réalité céleste) jusqu’à son retour va fusionner avec la nouvelle création. Par la résurrection des morts, Dieu nous rendra participant d’un nouveau cosmos. Un lieu où nous expérimenterons ce que signifie qu’être un être humain à l’image de Dieu. Ce projet a toujours habité la pensée de Dieu.