Pour la lecture précédente : Cliquez-ici

Deuxième lecture

(Allumez six bougies avant la lecture)

Dieu a créé les hommes pour qu’ils lui rendent gloire. Pour ce faire, il créa un endroit parfait, un lieu qui reflétait sa gloire. Il leur donna tout ce dont ils avaient besoin pour être heureux.

MAIS ils préférèrent écouter l’ennemi de Dieu. Ils ne croyaient pas vraiment que ce qu’il leur avait donné était suffisant. Ils se retournèrent contre lui, ce qui eu pour conséquence la perte de ce lieu idyllique et d’une amitié parfaite avec Dieu. Ils pouvaient maintenant voir pleinement la douleur, les futilités et la mort qui les attendaient à l’avenir.

L’Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l’est, et il y mit l’homme qu’il avait façonné.  L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute sorte, agréables à voir et porteurs de fruits bons à manger. Il fit pousser l’arbre de la vie au milieu du jardin, ainsi que l’arbre de la connaissance du bien et du mal.  […]  L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : « Tu pourras manger les fruits de tous les arbres du jardin, mais tu ne mangeras pas le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras, c’est certain. » […]

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux sauvages que l’Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : « Dieu a-t-il vraiment dit : ‘Vous ne mangerez aucun des fruits des arbres du jardin’? » […]

La femme vit que l’arbre était porteur de fruits bons à manger, agréable à regarder et précieux pour ouvrir l’intelligence. Elle prit de son fruit et en mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle et il en mangea. […] Quand ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu en train de parcourir le jardin vers le soir, l’homme et sa femme se cachèrent loin de l’Eternel Dieu au milieu des arbres du jardin. Cependant, l’Eternel Dieu appela l’homme et lui dit : « Où es-tu ? » 

Il répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin et j’ai eu peur, parce que j’étais nu. Alors je me suis caché. »  L’Eternel Dieu dit : « Qui t’a révélé que tu étais nu ? Est-ce que tu as mangé du fruit de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « C’est la femme que tu as mise à mes côtés qui m’a donné de ce fruit, et j’en ai mangé. »  L’Eternel Dieu dit à la femme : « Pourquoi as-tu fait cela ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée et j’en ai mangé. » […]

Il dit à la femme : « J’augmenterai la souffrance de tes grossesses. C’est dans la douleur que tu mettras des enfants au monde […] » Il dit à l’homme : « […] le sol est maudit à cause de toi. C’est avec peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie. […] C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, et ce jusqu’à ce que tu retournes à la terre, puisque c’est d’elle que tu as été tiré. Oui, tu es poussière et tu retourneras à la poussière. »— Genèse 2:8-3:19

 (Eteignez la bougie suivante. Ne la rallumez pas avant le jour de Pâques.)

à méditer :

C’est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, de même la mort a atteint tous les hommes parce que tous ont péché.— Romains 5:12