Et pourquoi ne pas faire un petit chemin de réflexion dans les écritures jusqu’à Pâques ?

Nous vous proposons 8 courtes lectures sur lesquelles méditer afin de vous préparer à recevoir pleinement le message de Pâques.

Lecture avec bougies

nota : Ceci n’est pas un rituel, les bougies n’ont aucune valeur spirituelle ou mystique. Il ne s’agit pas de transformer un simple objet en instrument de superstition, mais plutôt d’y voir un symbole. C’est tout au plus un outils qui illustre une vérité bien plus importante.

Il est possible de faire chaque lecture avec un groupe de sept bougies. Le premier jour, les sept bougies seront allumées pendant votre lecture. Les instructions entre parenthèses vous indiquent quand les éteindre. Le deuxième jour, vous allumerez six bougies et vous en éteindrez une, et ainsi de suite. La dernière bougie sera soufflée le Vendredi Saint. Le jour de Pâques, vous rallumerez les sept bougies.

Que représentent les bougies ?

La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas étouffée— Jean 1:5

Même si pendant un moment – un long moment – on aurait pu croire que les ténèbres avaient gagné.

Vos sept bougies représentent la Lumière du monde : la Lumière qui était la gloire de Dieu et qui nous montrait Dieu. La lumière qui, à la fin, semblait avoir été éteinte. Alors que nous avançons dans la saison précédant Pâques, nous éteignons les bougies les unes après les autres, jusqu’à nous retrouver dans le noir le Vendredi Saint, le jour de la mort de Jésus, le jour où la terre a été recouverte par les ténèbres. Tout semblait montrer une victoire écrasante des ténèbres. La Lumière du monde avait été étouffé. Tout était fini.

Mais NON ! Pâques amène la résurrection ! La vie ! La mort n’est plus ! La lumière a gagné et toutes les bougies sont rallumées alors que nous le louons, lui la Lumière du monde, l’Etoile brillante du matin, la Gloire de Dieu.

Première lecture

(Allumez les sept bougies avant la lecture)

Dieu créa l’univers – des galaxies aux araignées d’eau. Il créa la brise apaisante et l’ouragan terrifiant. Tout cela pour nous montrer qui il est, pour refléter sa gloire et sa nature.

MAIS les hommes se sont laissés aveugler et ne peuvent voir la vérité. Certains considèrent la création de Dieu comme acquise et déclarent qu’elle est apparue comme ça, sans l’aide de Dieu. D’autres adorent les choses créées et ne voient pas l’œuvre de Dieu derrière elles.

Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Tout a été fait par elle et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle il y avait la vie, et cette vie était la lumière des êtres humains. La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas étouffée.— Jean 1:1-5

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre […] Dieu regarda tout ce qu’il avait fait, et il constata que c’était très bon. C’est ainsi que furent terminés le ciel et la terre et toute leur armée. Le septième jour, Dieu mit un terme à son travail de création. Il se reposa de toute son activité le septième jour. Dieu bénit le septième jour et en fit un jour saint, parce que ce jour-là il se reposa de toute son activité, de tout ce qu’il avait créé.— Genèse 1:1-3

La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui par leur injustice tiennent la vérité prisonnière, car ce qu’on peut connaître de Dieu est évident pour eux, puisque Dieu le leur a fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient depuis la création du monde, elles se comprennent par ce qu’il a fait. Ils sont donc inexcusables, puisque tout en connaissant Dieu, ils ne lui ont pas donné la gloire qu’il méritait en tant que Dieu et ne lui ont pas montré de reconnaissance; au contraire, ils se sont égarés dans leurs raisonnements et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Ils se vantent d’être sages, mais ils sont devenus fous, et ils ont remplacé la gloire du Dieu incorruptible par des images qui représentent l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles.— Romains 1:18-25

(Eteignez une bougie. Ne la rallumez pas avant le jour de Pâques.)

A méditer : Ils ont remplacé la vérité de Dieu par le mensonge et ils ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!

Traduit de l’anglais : Eight Biblical Devotions to Prepare for Easter, Noel Piper.